Souldia et invités

37e édition

Du 29 août au 2 septembre 2024


Souldia et invités

Les artistes invités seront annoncés dans les prochaines semaines!

Souldia pense le rap comme on aiguise un couteau. C’est avec une plume d’une dangereuse précision et une verve tout aussi tranchante qu’il impose sa présence charismatique sur la scène québécoise depuis vingt ans.

La sortie d’un premier album solo — «Art Kontrol» —, en 2009, génère un effet monstre et l’ouragan Souldia s’abat quasi instantanément sur le Québec. Fort des albums «Double tranchant» (2011) avec le rappeur Saye, «Les origines du mal» (2012) et «Krime Grave» (2014), «Amsterdam», fruit d’une collaboration mémorable avec Rymz (2016), «Sacrifice» (2016), «Ad Vitam Aeternam» (2017), «Survivant» (2018), «Backstage» (2020), «Silence radio» (2020), «OFF» (2020) en collaboration avec Tizzo, «Dixque d’art» (2021), sera consacré album rap de l’année au Gala de l’ADISQ 2022. Avec « Non conventionnel » (2023), Souldia refuse d’entrer dans le moule. Une occasion en or pour l’inébranlable rappeur de Limoilou de prouver qu’il est possible de se renouveler sans faire comme le plus grand nombre

Habitué du haut des palmarès des ventes de disque de la province, il cumule les concerts à guichet fermé et les nominations («Album de l’année – Rap» et «Album de l’année – Meilleur vendeur» au Gala de l’ADISQ et «Album de l’année – Rap» au GAMIQ). Avec, à ce jour, plus 200 000 abonnés sur les réseaux sociaux, 160 millions d’écoutes cumulées en carrière et plus de 158 millions de vues cumulatives sur YouTube, Souldia brasse la cage collective et fédère, vraisemblablement. Mouton noir assumé, il a su se créer une marge à son image où évoluer. En cours de route sinueuse, l’irréductible artiste de Limoilou n’a jamais forcé les choses; c’est plutôt à son instinct et à son crayon coupe-gorge qu’il s’est fié jusqu’ici. Les chiffres grandissants et l’abondance de gens qui le soutiennent lui donnent raison.

Découvrez l’artiste